Foto Screenshot MEMRI
Foto Screenshot MEMRI
Lesezeit: 2 Minuten

Azzam Al-Ahmad, membre du Comité central du Fatah et du Comité exécutif de l’OLP, a déclaré dans une interview, diffusée le 4 juillet 2019 sur la chaîne Mayadeen (Liban), que les guerres actuelles dans le monde arabe ressemblaient aux guerres tribales préislamiques et qu’elles étaient un « produit sioniste américain », tout comme le Printemps arabe.

 

Al-Ahmad a affirmé que les Palestiniens avaient averti les pays de la région de ce complot et que les conflits visaient à désintégrer la nation arabe. Selon lui, cet état de fait concorde avec une déclaration qui a selon lui été faite par David Ben Gourion en 1954, selon laquelle Israël aspirait à désintégrer l’Irak, la Syrie et l’Égypte. Al-Ahmad a ajouté que les États-Unis et Israël rivalisaient dans un concours d’hostilité envers les Arabes et voulaient établir un « Grand Israël », piller les Arabes et leurs ressources et les empêcher de se développer. Il a ajouté : « Nous rejetons le complot américain visant à inventer [l’idée] que l’Iran est l’ennemi [des Arabes] au lieu d’Israël. » Extraits : 

Azzam Al-Ahmad : Depuis 2011, il y a des guerres dans la région arabe, qui ressemblent aux guerres [tribales pré-islamiques] de Dahis et El Ghabra.  N’est-ce pas ?

Animateur : Oui.

Azzam Al-Ahmad : Qui était responsable des guerres de Dahis et El Ghabra ?

Animateur : C’étaient des luttes intestines…

Azzam Al-Ahmad : Quelles luttes intestines ?

Animateur : Des problèmes…

Azzam Al-Ahmad : [Les guerres actuelles] sont un produit américano-sioniste sous le slogan du « Printemps arabe ». Nous sommes fiers d’avoir été les seuls à affirmer qu’il ne s’agissait pas d’un Printemps arabe. N’est-ce pas ? Nous en avons averti les régimes arabes – même ceux avec lesquels nous étions en désaccord – car il nous importait que ces pays ne soient pas détruits.

En 1954, David Ben Gourion a dit : « La puissance d’Israël ne réside pas dans sa bombe atomique, mais dans sa désintégration des trois entités qui l’entourent : l’Irak, la Syrie et l’Egypte. » Et vous savez parfaitement bien ce qui s’est passé dans ces trois pays, ainsi qu’au Yémen et en Libye. N’est-ce pas là la désintégration de la nation [arabe] ? Ai-je raison ou non ?

Animateur : Vous avez raison.

Azzam Al-Ahmad : Selon moi, les Etats-Unis rivalisent avec Israël dans un concours d’hostilité envers nous. Je veux dire, pas seulement envers les Palestiniens, mais envers les Arabes en général. Ils veulent établir un « Grand Israël », pour piller les ressources des Arabes, pour extorquer les Arabes, et pour empêcher la nation arabe de se développer et de progresser. Trump n’a-t-il pas dit : « Je vous protège, vous devez donc payer » ?

Animateur : Il l’a bien dit.

Azzam Al-Ahmad : [Les Américains] sont présents dans le Golfe. Pourquoi créent-ils des tensions là-bas ? Ils le font pour que les pays du Golfe règlent la dette et ne se fassent pas abandonner. Nous rejetons le complot américain pour inventer [l’idée] que l’Iran est l’ennemi [des Arabes] à la place d’Israël.

Diesen Beitrag teilen
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kommentar verfassen

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.